Matthew, quel a été votre parcours et qu’est-ce qui vous a poussé à mettre Audible Reality sur pied ?

Pendant que je poursuivais mes études de doctorat à l’Université McGill, j’occupais concurremment un poste de directeur de l’audio dans une entreprise de jeux vidéos qui venait d’obtenir une subvention pour développer un jeu en réalité virtuelle. J’avais développé indépendamment une idée qui portait sur l’audio en réalité virtuelle, et mon entourage me disait que cela pourrait être une percée importante dans le monde de la RV. Autour de cette période, j’ai croisé le chemin de Bryan, un de mes collègues étudiants, et je lui ai fait part de mes travaux. Nous avons réalisé que nous étions confrontés à des problèmes similaires en production audio 3D et que notre expérience unique pourrait être mise à contribution pour lancer un projet stimulant proposant des solutions à l’ensemble de la communauté de l’audio. Nous avons pris la décision de créer Audible Reality.

Quel a été votre plus grand défi ?

Sans doute d’apprendre à bien gérer et propulser une nouvelle entreprise... Ce qu’elle est encore ! Nous pensions connaître les affaires, mais avons constaté que nous avions tout à apprendre pour devenir de bons entrepreneurs. Notamment l’importance de savoir se centrer sur l’objectif poursuivi, sans nous éparpiller, comme il peut être tentant de le faire lorsqu’une foule d’options s’offrent à nous. Il faut du temps, et de la passion pour réussir.

Qu’est-ce que le programme CENTECH a changé pour vous ?

Nous n’avions qu’une très modeste feuille de route en gestion des affaires. Pour enrichir nos connaissances dans ce domaine, nous avons suivi un programme accéléré de gestion des affaires chez CENTECH et nous avons reçu l’équivalent d’un mini MBA sur une période de trois mois. D’ingénieurs en technologie, nous sommes devenus entrepreneurs en technologie.

Avez-vous des conseils à offrir aux nouveaux entrepreneurs qui aspirent à connaître un succès similaire ?

Si vous aimez ce que vous faites, vous vous passionnerez pour votre travail. Et une fois que le travail devient un plaisir, le succès n’est pas loin. Il ne faut jamais lâcher, même si votre projet fait boule de neige, prend des proportions inattendues. S’il tient la route, ne déviez pas, accrochez-vous, et allez au bout de votre idée.

Emplacement
  • Montréal
Fondateurs
  • Matthew Boerum
  • Bryan Martin
  • Julien Lacheré
Mentor BCF