Quelle est l’histoire derrière le lancement de votre entreprise ?

Par la force des choses, nous avons dû être patients. Il a fallu attendre d’obtenir du financement pour faire avancer notre prototype et ensuite d’avoir les ressources financières pour passer en production. Au départ, nous avons mis 25 $ chacun pour acheter nos actions et nous avons gagné une bourse de 1 000 $ lors du concours OSEntreprendre du gouvernement du Québec, et une autre des HEC Montréal et Futurpreneur Canada. Cela nous a permis de raffiner notre prototype. Nous avons ensuite obtenu notre premier prêt de la part de Futupreneur et un autre de la BDC, pour un total global de 51 000 $. Nous avions pour objectif d’aller chercher 67 000 $ de plus sur KickStarter et nous avons finalement réussi à amasser 538 000 $ en 31 jours !

Quel a été votre plus grand défi ?

La production de notre produit à grande échelle, définitivement. Il y a une grosse différence entre un prototype qui fonctionne et la production à grande échelle. Il faut pratiquement recommencer à zéro. Chaque produit qui sort de la chaîne de production doit être testé et il faut s’adapter à ce processus. Il faut, pour ainsi dire, des machines pour tester nos machines. Nous n’avions pas pensé à cet aspect au départ !

Comment réussir dans ce contexte ?

Nous avons réussi à nous entourer de gens qui ont de l’expérience en production. Nous sommes allés chercher beaucoup d’aide extérieure.

Un conseil aux entrepreneurs ?

L’idéal, c’est d'avoir une équipe de fondateurs ayant des habilités assez diversifiées pour pouvoir en faire le plus possible à l'interne.

Emplacement
  • Montreal
Fondateurs
  • Xavier Peich
  • Gabriel Alberola
  • Olivier Bourbonnais
  • Maxime Couturier
Mentor BCF